Le secteur intérieur des Cavaliers domine les Clippers

Les Cavaliers ont tenu tête aux Clippers de Chris Paul. Les hommes de Doc Rivers sont certes capables de renverser la situation à tout moment, mais les Cavaliers ont une nouvelle fois fait preuve de sérieux et ont dominé à l’intérieur. Une fois de plus, c’était à la Quicken Loans Arena.

Derrière un trio intérieur ultra-solide composé de Tristan Thompson, Anderson Varejao et Andrew Bynum, les Cavs ont maintenu l’une des supposées meilleures attaques de la ligue à seulement 82 points. L’identité de cette équipe de Cleveland commence à se forger et il semblerait que nous devenons une équipe dominant le rebond, et plus généralement les débats dans la peinture.

Points positifs

– Les 20 points (7-15 au tir), 13 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 1 contre de Tristan Thompson en 40 minutes : Véritable leader défensif et « hustle player« , Thompson s’est une nouvelle fois démultiplié sur le terrain. Il a couvert le pick’n roll entre Chris Paul et Blake Griffin (3-12 au tir) à la perfection et a sauté sur chaque rebond qu’il voyait. Son activité a inspiré le reste de l’équipe qui a fourni un effort défensif remarquable. Pour le plaisir, repassons-nous l’un de ses dunks de la soirée.

– Les 18 points (8-13 au tir) et 6 rebonds de Andrew Bynum en 24 minutes : Il semble un peu plus confiant à chaque match. Ses moves lui reviennent progressivement et il aurait pu enregistrer un nouveau match à 20 points si ses deux shoots mi-distance n’avaient pas décidé de fuir le filet du panier en tournant sur le cercle et en ressortant. Son influence en défense se fait ressentir et on n’a commencé à ne véritablement voir DeAndre Jordan que lorsque Bynum était sur le banc. Sa présence au poste est un vrai plus pour les Cavaliers, et on ne le dira jamais assez.

– Les 20 points (6-15 au tir) et 6 passes de Kyrie Irving en 40 minutes : Sa performance était forcément meilleure que celle face à Atlanta mais c’est pour sa défense qu’on va en parler. Cette nuit, il a tenu Chris Paul à 13 points et seulement 4-16 au tir. Contre Denver, il a tenu Ty Lawson à 4 points et 1-13 au tir. Ce n’est pas une simple coïncidence. De temps à autres, Kyrie est capable de rendre la vie difficile à son joueur en défense. Et évidemment en attaque aussi. N’est-ce pas Willie Green ?

– Les 6 points (3-7 au tir) et 17 rebonds de Anderson Varejao en 23 minutes : Le monstre brésilien est de retour. Après un début de saison poussif, il semble avoir trouvé le bon rythme en sortie de banc. Grâce à son effort et son énergie inimitable, il a marché sur le secteur intérieur des Clippers. Sur les cinq derniers matchs, Varejao tourne à 10.6 rebonds en… 24 minutes de moyenne.

– Le rebond offensif de Dion Waiters dans les dernières secondes : C’était une sale nuit pour Dion Waiters. Après son match à 30 points contre Atlanta, il affiche cette nuit une copie finale de 3 points (1-10 au tir) mais 6 rebonds dont un crucial après un lancer franc raté pour redonner la possession aux siens. S’en suivront deux lancers de Kyrie Irving pour sceller la victoire. Mike Brown a salué l’effort de son arrière et a décrit l’action comme une de « ces petites choses importantes qui font gagner un match ».

– Le shoot au buzzer de Jarrett Jack : Fin de 3e QT, les Clippers prennent un avantage de 66-64 (le score a faux sur la vidéo) mais Jarrett Jack va sortir un tir de nul part pour faire passer Cleveland devant. Un gros shoot au final qui portera un coup au moral des autres en face.

Points négatifs

On n’en voit pas vraiment pour le coup. Meilleur match en défense de la saison. Avantage 60 à 45 au rebonds. Vraiment rien à redire.

A part peut-être le fait qu’un fan se soit introduit sur le terrain et qu’il ait pu rester 6 secondes avant que la sécurité ne le remarque. Mais rien de grave, il voulait juste montrer son t-shirt « Don’t leave Kyrie » au meneur des Cavs.

Fan de Cleveland

Le cas Anthony Bennett

Il n’a joué que 3 minutes, au poste d’ailier pour 2 fautes et une perte de balle. Difficile pour lui d’accomplir quoi que ce soit avec si peu de temps de jeu. Quoi que… il a posé un écran intéressant à la fin du… non vraiment, rien.

Boxscore

Boxscore Cavs Clippers

(photo : David Richard-USA TODAY Sports)

  • Gajs

    Peut-on savoir ce qui s’est passé dans la tête de @LAClippersFr lors de ce match?