Sasha Kaun finalement à Cleveland ?

Les Cavaliers sont en discussions avec Alexander « Sasha » Kaun pour l’ajouter à leur secteur intérieur déjà bien fourni. Ils détiennent les droits du pivot russe de 30 ans, qui a joué avec le CSKA Moscou depuis 2008 et sous David Blatt en sélection nationale en 2012.

Kaun a confié à cleveland.com que la franchise l’avait contacté en milieu de semaine afin qu’il se joigne à David Griffin et le reste du staff à Las Vegas pour discuter d’une éventuelle possibilité. Il était également présent hier pour assister au dernier match de Summer League des Cavaliers.

Avec une masse salariale de plus de 100 millions de dollars, la marge de manœuvre des Cavaliers est évidemment très faible lorsqu’il s’agit de négocier des contrats. L’an dernier, Sasha Kaun gagnait environ 2,9 millions de dollars avec le CSKA Moscou. Néanmoins, le pivot russe affirme que l’argent ne sera pas un obstacle à sa potentielle signature.

« C’est quelque chose qui ne devrait pas poser problème, » déclare Kaun. « J’espère qu’en intégrant cette équipe, on aura une meilleure chance de gagner. Et gagner importe plus que l’argent. Je ne joue pas pour ça. Je joue pour le plaisir et pour être avec de très bons joueurs. C’est le plus important. »

David Griffin ne s’est pas caché lorsque la question lui a été posée. Il serait « ravi de parvenir à un accord ». Selon lui, Kaun pourrait parfaitement intégrer la rotation de l’équipe et être décisif pour la saison à venir. Le pivot de 2 mètres 11 moyennait 9.9 points (69.1% FG) et 4.5 rebonds en Euroleague la saison dernière.

« C’est compliqué puisqu’il vient d’une situation dans laquelle il se faisait beaucoup d’argent, où il était titulaire, au calibre imposant en Euroleague, et on lui demande de venir dans notre équipe avec nos moyens financiers limités, » explique Griffin.

Avec un investissement de plus de $110 millions sur Kevin Love et une probable prolongation de contrat de Tristan Thompson (ainsi que la présence de Timofey Mozgov), Sasha Kaun arriverait dans le rôle de doublure au poste de pivot.

Cela voudrait également dire que Anderson Varejao, dont le contrat a été prolongé en début de saison dernière pour $30 millions sur trois ans, ne serait plus attendu comme un membre essentiel de la rotation. Sa blessure au tendon d’Achille continue d’inquiéter les Cavaliers, qui ne peuvent se permettre de prendre le risque de dépendre de lui en cas de blessure importante dans l’équipe.

Les Cavaliers peuvent proposer le minimum vétéran à Kaun ($525,000) ou bien leur taxpayer’s salary-cap exception d’un peu plus d’un million. L’avantage pour eux, c’est que le pivot russe a déjà déclaré ne plus désirer jouer en Europe afin de se lancer dans l’aventure NBA. Il a également déjà passé quatre années à Kansas (de 2004 à 2008) avant de se présenter à la draft, donc il ne serait pas sans repères aux Etats-Unis.

« Je suis très intéressé, » affirme Kaun. « J’aimerais vraiment jouer ici, surtout avec les Cavs qui ont une chance de gagner le titre. »

Après la victoire des Cavaliers 78-73 face aux Wolves en Summer League, Kaun a passé quelques instants avec David Blatt pour se rappeler des beaux jours en sélection nationale. Les deux hommes avaient remporté la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de 2012.

« C’était bon de se retrouver. Je n’ai pas pu le voir de toute la saison, vu qu’il était ici. Je l’aime bien. Il est très intelligent et connait vraiment le basketball. Je pense qu’il en a fait taire quelques uns cette année. »