Jarrett Jack s’engage dans la cavalerie

Chris Grant avait dit vouloir être agressif sur le marché cet été, mais les fans des Cavaliers n’avaient pas vraiment vu de mouvements significatifs jusqu’à hier. Mis à part la signature de Earl Clark, aucune information ne laissait deviner que Cleveland allait signer un joueur majeur de cette free agency. Pourtant, on apprenait en fin de soirée que Jarrett Jack s’apprêtait à signer un contrat de quatre ans avec les Cavaliers pour un montant d’environ $25M. Cette signature apporte exactement ce dont l’équipe avait besoin, c’est-à-dire un vétéran, un joueur majeur de la rotation derrière Irving et Waiters mais surtout capable de marquer des points en sortie de banc.

La décision de Jarrett Jack de venir poser ses valises dans l’Ohio n’est bien évidemment pas due au hasard. En fait, c’est Jack lui-même qui raconte la manière dont les Cavs l’ont approché et ce qui l’a convaincu. Lorsque Chris Grant et les autres membres de la direction ont demandé à Mike Brown quel était le joueur qu’il désirait faire venir à Cleveland, sa réponse a été simple et directe : « Jarrett Jack ». Pour Jack, c’est un grand signe de confiance qui témoigne des ambitions de la franchise. Comme il le dira dans la soirée à un journaliste, « commencer avec la confiance du coach est très important ». L’ancien meneur des Warriors a également eu l’occasion de parler avec les différents membres de l’organisation des Cavaliers et s’est dit très impressionné, qualifiant le staff d’irréprochable.

Pour Jack, c’est aussi un nouveau défi. Il est logiquement très excité d’évoluer aux côtés de Kyrie Irving, Dion Waiters et le reste des jeunes talents des Cavaliers tout en sachant qu’il ne sera pas un simple backup mais un sixième homme qui jouera plus de 25 minutes par match derrière Irving et Waiters. Il pourrait également se retrouver dans une situation similaire à celle dans laquelle il était à Golden State, c’est à dire meneur avec Irving dans un rôle d’arrière shooteur. Cette association (originellement développée avec Stephen Curry) fonctionnait à merveille sur certaines séquences chez les Warriors. Il ne devrait pas être compliqué de reproduire ce schéma offensif à Cleveland avec le duo Irving – Jack.

Outre son leadership, Jack apporte son énergie, son intensité et son sérieux à une jeune équipe des Cavaliers. Comme en témoigne cette infographie de son pourcentage au tir par zones, il ne gâche pas beaucoup d’occasions de marquer des points. Et pour cause, il tire à environ 50% à mi-distance mais aussi 40% à trois points. Autre avantage, il sait jouer le pick and pop avec les intérieurs. Anderson Varejao et Anthony Bennett devraient se régaler sur ces séquences de jeu. Les Cavs ont là un créateur de plus pour soulager Irving et Waiters mais surtout un joueur ayant l’envie de gagner en la personne de Jarrett Jack.

Son contrat s’élevant à un peu plus de six millions de dollars annuels est une excellente affaire compte tenu de ce que le joueur a montré dans le passé et du rôle qu’il aura à Cleveland. Par ailleurs, il permet une certaine flexibilité aux Cavaliers pour les années à venir et laisse une marge non-négligeable afin de recruter un joueur en plus. Un intérieur ou un ailier ? Une chose est sûre, Chris Grant travaille en silence mais prend les bonnes décisions pour la franchise.

Par Amir Mohammad